dimanche 25 septembre 2016

Deception et dents de la mer à Tiputa

Nous avons quitte Rangiroa avec un nouveau changement d'équipage. Charlotte s'est envolee pour la Nouvelle Zelande (et elle est bien arrivée...!) et Marie de Moramora l'a remplacée, histoire de profiter encore un peu des lagons avant de retrouver la froidure et la grisaille grenobloise...!
Nous aurons passé un peu moins d'une semaine à Rangiroa realisant ainsi à quel point les lieux avaient changé en 30 ans. Un nouveau village, des hotels, pensions etc ont ete construits sur des motus où il n'y avait presque rien auparavant. Et le village originel de Tiputa, s'il reste très mignon, se meurt visiblement faute d'habitants et d'activités. Rangiroa a explose avec la reputation des plongees sur place. Malheureusement il semble bien que là encore, l'overdose guette... Jean-Jacques aura du attendre sa 5eme plongee pour voir enfin quelque chose (dauphins, requins assez profond). Et meme si la rencontre avec les animaux dans la nature reste du domaine de la chance, on ne nous enlevera pas de l'idee que avec 6 clubs de plongeurs qui organisent tous 4 plongees par jour, exactement aux memes horaires et à raison de 6 à 20 personnes par bateau...les poissons doivent commencer à en avoir un certain ras le bol! Sans oublier la malchance d'avoir toujours eu du courant sortant pour cause d'ensachage du lagon (rempli par une forte houle de sud ouest et qui devait donc se vider par les passes). Bref, pas de plongees inoubliables sauf pour Marie qui n'en a fait que deux dont une très bien!!
A terre, nous avons eu droit à une sorte de reedition du Heiva. Pendant toute la semaine de conge scolaire de septembre, Rangiroa organise depuis maintenant six ans des competitions de chants, danses et autres sports traditionnels. Charlotte et JJ ont ainsi decouvert le Ori Tahiti (danses tahitiennes) et la cuisine des roulottes. Ambiance très sympa.
Et dans l'eau, j'ai joué un remake des dents de la mer....pas avec un requin mais une murene qui a chope mon genou dans sa gueule alors que je plongeais dans 2m d'eau pour aller photographier des jolis petits poissons!! Heureusement elle n'a fait que planter ses crocs, de part et d'autre du genou (trop gros, trop dur pour qu'elle morde plus..???)et j'en ai ete quitte pour une belle peur après avoir vu la bete me regarder mechamment hors de son trou! Gros nettoyage de la plaie, pommade antibiotique (merci JJ)...et trois jours plus tard tout va bien. Mais desormais je me tiens à distance des coraux!!
Nous avons franchi la passe de Tiputa vendredi apres midi en courant sortant et petit vent avec donc un mascaret très raisonnable. Rien à voir avec celui qu'on avait vu en arrivant quelques jours plus tot, veritablement très impressionnant, un vrai bouillon!!
Nuit de navigation partagee entre petit temps (vent d'Est nord-est) et grains et arrivee vers midi à l'anse Amyot au nord de l'atoll de Toau. On retrouve les beaux snorkeling en attendant de poursuivre notre route vers Fakarava.
Bises à tous depuis l'anse Amyot

----------
radio email processed by SailMail
for information see: http://www.sailmail.com

lundi 19 septembre 2016

Grand bleu....

Lentement mais sûrement Kallima accomplit sa mutation en charter plongée! Démarrage en douceur avec Brigitte et Marie, les naufragés de MoraMora. Poursuite avec Charlotte qui a démarré à 7h du matin le lendemain de son arrivée pour pouvoir passer son premier niveau de plongée. Trois jours intensifs à Fakarava nord où nous l'avons accompagnée pour sa dernière plongée sur le récif côté océan. Pause sans bouteille à l'anse Amyot, au nord de l'atoll de Toau, un paradis du snorkeling. Pour poursuivre toujours plus fort à Rangiroa avec une première plongée ce matin dans la fameuse passe Tiputa. Et l'extase d'un dauphin venu faire coucou à Charlotte dès le début de la plongée! 

Quelques images en vrac, même si j'ai évidemment raté le dauphin!


 

 Demain avec l'arrivée de mon frère Jean-Jacques, la nouvelle vocation de Kallima ne devrait que s'affirmer, en espérant d'autres moments magiques à Tiputa, réputée pour ses dauphins qui viennent jouer avec les plongeurs mais aussi d'autres grosses bébêtes sous-marines....

Bises à tous depuis Rangiroa

 Demain avec l'arrivée de mon frère Jean-Jacques, la nouvelle vocation de Kallima ne devrait que s'affirmer, en espérant d'autres moments magiques à Tiputa, réputée pour ses dauphins qui viennent jouer avec les plongeurs mais aussi d'autres grosses bébêtes sous-marines....

Bises à tous depuis Rangiroa.