samedi 20 mai 2017

Hilo, un steak et une bonne nuit plus tard!

Bien arrivés hier, jeudi 18 mai, à Hilo, capitale de Big Island. On a triché un peu en mettant le moteur dès 5 heures du matin, Eole nous ayant abandonné pour les derniers milles. On allait tout de même pas demander à Janine, la femme de Francis, de jouer les Pénélope une journée de plus...! On a même réussi à arriver au port près d'une heure avant la fermeture théorique de la douane. Serge a donc couru voir les douaniers avec tous les papiers pour officialiser notre arrivée en territoire US et nous permettre de descendre à terre. Las, la porte était fermée...avec une demie heure d'avance... Du coup, de rage, on a fait fi de tous les règlements et on s'est offert un steak frites au resto avec Janine, avant de retourner à bord pour une bonne nuit réparatrice!! Mais chuuuut, faut pas le dire...!!!!

Au bilan de cette traversée de 12 jours et 7 heures :

Vu en mer : une cinquantaine de dauphins au départ d'Atuona; 4 bateaux de pêche industrielle chinois sur l'AIS (Le système radio qui nous permet de repérer les bateaux à plusieurs dizaines de milles de distance) dont un en visu de tres loin, tous à proximité de l'équateur; 3 balises des lignes de pêche mises à l'eau par ces dits bateaux; un fut d'essence (vide ou plein?) flottant sur l'eau à quelques mètres de nous et qu'on aurait bien pu percuter; 4 à 5 oiseaux tous les jours; une foultitude de poissons volants en mer et sur le pont, de toutes les tailles......et c'est tout!! 

Les pannes et autre casse: 

- la pompe à eau douce bâbord a rendu l'âme... malheureusement c'est celle qui permet d'avoir l'eau douce à l'évier et dans la salle de bains invité... Mais pour la réparer ou la changer il fallait passer du temps à plat ventre, la tête en bas dans le coffre moteur. Vu l'état de la mer et les mouvements du bateau on a reporté la reparation pour l'arrivée et fonctionné uniquement avec l'eau fournie par le dessalinisateur. 

- l'antenne BLU (6 m de long...) s'est retrouvée flottant derrière le bateau mais encore reliée au bord! Après trois ans au soleil, son support plastique s'est cassé. Heureusement Serge s'est aperçu du problème en pleine nuit, on a rattrapé et ficelé  l'antenne avant de changer le support le lendemain. Support neuf qu'on avait à bord...ouf!

- Last but not least..la table du cockpit s'est effondrée en pleine nuit alors que Serge l'avait à peine heurtée (certes aidé par un coup de roulis malencontreux). Les vis des deux pieds se sont carrément arrachées du fond! Tout était réparé le lendemain soir, en espérant que ca tiendra!

Au chapitre du bilan, j'aurais aimé ajouter le retour à une ligne svelte de tout l'équipage mais je crains que 12 jours ne soit trop courts pour une telle tâche! Et nous étions déjà trop amarinés par le mouillage houleux d'Atuona pour limiter les consommations de nourriture et d'alcool (je ne parle pas pour moi bien sûr!!). 

Journée technique aujourd'hui puis tourisme à Big Island ce week end. 

J'oubliais...on est bien dans le nooord... À 5h30 ce matin il faisait 22° dans le bateau (contre 28 aux Marquises!) et la mer est à 23°... C'est fini les Tropiques!! 

Bises à tous depuis Hilo et son port bucolique, enchâssé dans la zone portuaire avec les camions, les conteneurs, les bateaux de travail qui attaquent à 5h30 du matin et l'aéroport à deux pas..!! Mais aussi ses pirogues doubles polynésiennes, ancêtres de nos catamarans. 







dimanche 14 mai 2017

Kallima a passe la surmultipliee

Kallima va tellement vite que les poissons volants se prennent pour des moustiques et viennent se coller sur le pare brise!
Nous avons enfin touche les alizes il y a 36 heures apres donc 4 jours de pot au noir qui auront bien fait baisser notre moyenne. Mais cette fois c'est bon, Kallima fonce vers Hawaii avec des pointes à 11 noeuds...et 8,5 noeuds de moyenne. 206 milles en 24 heures dans la journee d'hier. Ca fait du bien, sauf le premier jour où nous etions assez pres du vent et mon estomac n'a pas apprecie du tout. Je suis restee vaseuse pendant plus de 24 heures et les hommes ont donc du assurer les repas...ou presque... Mais il a suffi que le vent prenne un peu d'est et qu'on lache les ecoutes pour que tout rentre dans l'ordre!
Au vu de la meteo et de notre vitesse nous devrions arriver le 18 mai à Hilo.
Bises a tous.
9°47N 144°58W

----------
radio email processed by SailMail
for information see: http://www.sailmail.com

jeudi 11 mai 2017

Le nooooord....enfin

Ce mercredi 10 mai 2017, à 3 heures du matin (heure du bord), Neptune et Poséidon ont émergé de la mer et embarqué sur Kallima pour procéder à une intronisation dans "l'ordre de la ligne". Vue l'importance de l'impétrant, le terrien Francis,ils étaient venus tous deux en personne.
Au son des Walkyries, le terrien a été réveillé, passant brusquement des bras de Morphée à ceux de Neptune, vêtu de sa toge et armé de son trident, symbole de son pouvoir sur les océans. L'impétrant a ainsi découvert qu'avant d'avoir le droit de franchir la ligne,il lui fallait réussir quelques épreuves initiatiques... A genoux devant Neptune, il a du répondre à des questions sur la mythologie grecque et romaine et résoudre la charade suivante : Mon premier est un contenant, mon second est un élément, mon troisième est une couleur et mon Tout est l'endroit où nous sommes.
Mais le terrien, mal réveillé, n'avait pas ses neurones très bien connectés et l'épreuve fut rude...contraignant les Dieux à lui accorder leur aide. Enfin Neptune put procéder au baptème en lui renversant un seau d'eau sur la tête, avant de l'adouber officiellement "Chevalier de l'ordre de la ligne".
A l'issue de la cérémonie, les divinités repartirent dans les profondeurs de l'océan, Brigitte prit son quart de veille pendant que le capitaine et un Francis humide prirent leur quart banette.
C'est finalement à 13h30 que Kallima a franchi l'équateur, faisant son grand retour dans l'hémisphère nord! L'occasion d'une dernière épreuve pour Francis, cul sec pour une boisson "speciale ligne", dont je garde le secret si ce n'est une pointe d'eau de mer.... De quoi le rendre nauseeux jusqu'a la fin du voyage!!
Ce soir diner de gala à bord, en espérant que la nuit sera ensuite aussi belle et tranquille que la nuit précédente. Une vraie nuit magique, sous la pleine lune, sans un nuage à l'horizon, une mer plate et un bateau glissant sur l'eau tout en douceur, tiré par son gennaker.
Loin des affres et des grains incessants de la nuit d'avant...! Dans le pot au noir, les nuits se suivent et ne se ressemblent pas!
Bises à tous depuis l'équateur.
0°06'100N 140°47'51W

----------
radio email processed by SailMail
for information see: http://www.sailmail.com

mardi 9 mai 2017

Au coeur du pot au noir

Cette fois nous y sommes! Depuis ce matin Eole nous a lachés. Le moteur (babord...puisqu'il marche à nouveau...) a pris le relais des voiles et Kallima vogue à 5 noeuds maximum au lieu des 7-9 des deux premiers jours! Du coup l'équateur - notre prochain point sur la route - s'éloigne, tout comme Hawaii! Et selon les prévisions meteo nous en avons pour quelques jours à traverser cette zone intertropicale de convergence (le fameux pot au noir) qui s'est reformée juste sur notre route alors qu'elle avait presque disparu courant avril... Voilà ce que c'est de trainer dans les mouillages!
Nos derniers jours à Atuona ont été un peu tendus....à attendre que la douane daigne signer le papier de dédouanement des pièces moteur pour leur permettre de prendre enfin l'avion pour arriver aux Marquises; à réparer le générateur qui a pris la facheuse manie de se désamorcer de son eau de refroidissement; à tenter de récupérer quelques légumes frais; à faire quelques adieux.... Finalement le boitier électronique et le démarreur du moteur sont arrivés vendredi à l'avion de 13h. A 15h30 Vincent était à bord pour réparer et à 16h tout fonctionnait!! Restait à mettre Kallima en configuration de grande traversée et comme en plus, la nuit s'annonçait sans un souffle de vent, le capitaine, dans sa grande sagesse..., a decide d'un appareillage à l'aube après une dernière nuit au mouillage.
A 5h30 samedi matin donc, nous quittions la baie d'Atuona, direction le large. Et à 14h30, deux thons montaient à bord. Deux thons qui se sont accrochés en même temps sur chacune des lignes, pendant la sieste des deux hommes! Crime de lèse majesté s'il en est... Au final on aura récupéré 5 kgs de "viande" une fois les deux betes dépecées...on ne mourra pas de faim..mais nous qui voulions enfin manger du mahi mahi (dorade coryphène) c'est raté!! Peut etre relancerons nous les lignes avant d'arriver à Hawaii. Si on pêche un mahi mahi américain, les coast guards ne nous obligeront peut-être pas à le remettre à l'eau!!?
Bises à tous
03°53'77S 140°20'71W

----------
radio email processed by SailMail
for information see: http://www.sailmail.com